Moh Blog

Moh

25 juin, 2011

 

Voteur malgré lui

Nombreux sont ceux qui suivent le printemps marocain depuis le confort de leur balcon. Pas besoins de se mouiller les babouches, gare aux glissades. Ils seraient majoritaires et la scène qui s’enchaine à leur insu ne les inquiète pas -ou pas encore- au point de s’alarmer. Que-sara-sara.. C’est écris! C’est chez nous, on verra.

Les partis politiques et les syndicats, pour la plupart voix de leurs maitres à l’image d’une conjoncture rodée par tant d’années de dressage, sont sommés dardar à prendre position. Agitations, négoces à huit clos, talk-shows emporte-pièce, on râle, on se déchire, on invente, on promet, on se félicite, on averti.. En somme on innove dans le divertissement du dupe. Sans agenda politique voire idéologique intellectuellement honnête. Sans programme digne de confiance qui puisse réunir, voire guider la nation dans la voix d’un développement réel.

"Démocratie", mot d’ordre du jour, sera galvaudé comme une fin salvatrice et une solution à toutes les misères, non pas comme un outil qui a ses mode d’emplois et ses bouts aussi soft que coupants qu’il faudra apprendre à manier d’abord.

Les partis politiques toutes tendances ont joué la carte sûre, parce qu’ils n’ont pas ce qu’il faut pour faire autrement: Un leader! La dissidence serait fatale à l’avenir politique de leurs secrétariats soutenus et maintenus par la cryptocratie du makhzen. La dissidence serait fatale à l’avenir -tout court- d’un Ben Abdallah, d’un Benkiran, d’un Fassi, d’un Radi.. Plutôt confortables dans leur shop qui soudain promet "ENORMEMENT".. Comme ça.. Augmentation de salaire inclus!

Le père de la nation demande à son peuple de voter OUI. Ce qui sera fait. Chez nous on ne dit pas NON au père! On n’en n’est pas encore là.

Aurait-il pu adopter une position arbitre (hors danger) ne serais ce que pour éviter de confronter un 95% « OUI » tout aussi gênant qu’un 44% « Non », voire une destitution du processus comme manœuvre purement politicienne.

Disons le tout de suite, voter pour, contre la constitution ou ne pas voter du tout, ne changera hélas pas grand-chose à la colère d’une rue qui demande bien plus que ça, et qui le veux hier! Rappelons que ni les partis politiques aussi populaires qu'ils soient, ni la force n'ont pu sauver les dictatures récemment congédiées dans la région

Comme c’est la première fois qu’il somme directement son peuple à l’action, le roi aurait pu demander au nantis de la nation de payer leurs impôts, aux agents du fisc et autres employés de la pléthore administrative de faire le sacrifice de travailler honnêtement -si ce n’est pas trop demander- pour le bien d’une nation en manque aigu. Aux grévistes de fortune et aux syndicalistes de mettre l’intérêt de la nation et du peuple avant la cupidité politicienne et des revendications opportunistes, parce que les trésors sont vidés, et nos enfants s’endettent avant même qu’ils ne soient nés.

Parce qu’il faut dénoncer la pourriture et l’incompétence des bosses de la fonction protégée qui bloquent les voies du progrès, parce que fini l’ère de la bringue et du rodéo aux frais de la princesse, qu’il faut investir dans l’infrastructure et l’avenir du pays et du peuple, parce qu’il faudra rattraper des retards énormes, qu’il faudra plus qu’un dialogue de rue aussi houleux qu’il soit pour faire le point... Cher peuple c’est à prendre ou à laisser, on travaille ensemble on lutte ensemble, on paye ensemble, ou on coule ensemble le trône inclus qu’il aurait pu proclamer. Dans un langage très marocain très sincère qu’il n’a meme pas besoin ni de soigner ni d’emprunter aux parasite des bois et des emporte-pièces du protocole makhzenien. Sans lunettes, puisque ca vient du cœur.

Les marocains tiennent encore à leur trone, Ils l’auraient suivi en ces temps où toute la région guette la naissance de Salomon. Une vraie révolution du roi et du peuple avec un leader pour toute la région.. Si ce n’est pas trop demander.. Si ce n’est pas trop tard.

Je ne voterais pas NON

Parce que je suis. Sans suivants.

Moh



Commentaires:
vraiement tu fais pitié...
 
tu fais vraiment pitié !!!
ps: pourquoi tu ne fais pas simple pour qu'on t'envoie un post...
ton blog est vraiment hermétiquement fermé...
de quoi as-tu donc peur
 
je sais. j'ai peur des PDQ :)
 
Analyse très lucide, très claire de la situation. Je ne vois pas où est l'hermetisme. Il y a bien plus hermetique sur ce blog.
Cette clarté coinciderait-elle avec une mutation intellectuelle?
 
Abisiti--> Si les perpectives sont complaisantes, le sujet est têtu, il reste le même

Moh
 
@ Moh

Bien vu !

Cru et dur mais lucide, sincère et surtout, optimiste malgré tout...

Tu oublies simplement d'inviter le "peuple" marocain à balayer un peu devant sa porte, cela fait plus de trente ans qu'il dispose et qu'il contribue à la corruption de l'outil de la démocratie locale, avec ses flopées de présidents de conseils municipaux dont je traduirais bien certains devant des tribunaux de quartier, héhéhé ;-)
 
Sal -> Quand un système est permissif, tout est permi.. Par definition. Comme à Rome. "Marocain" n'est pas un label statique "enregistré" avec mode d'emploi.
Evidence: Même voyageurs même avion, aėroports different NY-Casablanca, comportements differents. Même constantes, une seule variable: le système.
Nos avons besoins de beaucoup d'ingénieurs :))

Moh
 
Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



Liens vers cet article:

Créer un lien



<< Accueil

Archives

05/2005   06/2005   08/2005   09/2005   10/2005   11/2005   12/2005   01/2006   02/2006   03/2006   04/2006   05/2006   06/2006   07/2006   08/2006   09/2006   10/2006   11/2006   12/2006   01/2007   02/2007   03/2007   04/2007   06/2007   07/2007   08/2007   10/2007   11/2007   12/2007   01/2008   02/2008   03/2008   04/2008   05/2008   06/2008   07/2008   08/2008   12/2008   02/2009   03/2009   04/2009   05/2009   06/2009   07/2009   08/2009   11/2009   12/2009   01/2010   02/2010   04/2010   02/2011   03/2011   04/2011   05/2011   06/2011   07/2011   09/2011   11/2011   01/2012   01/2013   08/2014   12/2014  

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Abonnement Articles [Atom]