Moh Blog

Moh

18 mai, 2008

 

Arganier II


Roseau je te présente Arganier. Tu ne le vois pas mais il est là.
Ancêtre des invisibles, j’ai taillé ce roseau pour toi. Prudence avec la pointe! Disent les instructions. Le pur sang des roseaux est retenu, il balaye les geôles de la censure. Les affaires, et la chasse aux sorcières si tu peux lire.

La fente du milieu c’est pour drainer du bulbe: Rachis pur pour les savants, rouge particules pour les amants, panaché saison pour les marchands et les courtisans.
Caca pour fertiliser les champs des paysans.

La pointe c’est pour apaiser les âmes, drainer une larme, une flamme, dessiner un drame, faire saigner l’omoplate des ânes. Prudence avec la chie de brebis (smokh)! Mal fermentée, elle explose. Je crois.

Les sorciers en font des balais pour voler la vérité au passé, les faits au présent et faire peur aux enfants. Ceux qui volent dans le sens des vents ont toujours raison. La chance! Même qu’ils se taillent au plumage de quelque queue de coq. Peacok pour les extra large.
Les plus chanceux s’entre-sucent les doigts après les baises des grandes fêtes, et se félicitent en claviers chinois.

Arganier sans enfants, mon roseau s’en va. Il saigne du nez comme ça lui arrive des fois. Le long trial à travers les feuilles en bois de cèdre et le grand air des piques de Nayarama l'épuisent, le score de la ballade des os l’épointe et il est temps d’aller se laver la leçon.

Dur à chier un arganier, ramassez moi.
Ça.

Moh


Commentaires:
MOH qu'est ce que tu fume?:)) j'ai du relire et relire avant de pouvoir lire...
"la chie de brebis (smokh)" ne se vent plus au souk,(rhamna -notre nayarama- une exception)nous avons des stylos bic madin chine et les XXX large ont tous des secretaires...
autrement le texte est percutant(?)si je "peux lire"
 
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
 
"tkrajte", "talouhte" et "sensar" des trucs qui me rappellent mes années "lait et beurre".
 
Dur a chier sans doute l’arganier mais tu nous le mâche si tendre que mon roseau se rappelle du souffle tuberculeux des ancêtres…hélas la pénicilline ne guérit pas la connerie et je m’entre-mords les doigts jusque dans les grandes baises de l’après fête. Berger dans le champ fleuri de ta métaphore l’écho de mon baratin est pipo et j’en jouerai encore jusque dans le ventre de la terre qui m’a donné tant de frères aux couleurs d’arganier…
 
je revien vous lire et repondre a tout le monde des que je retrouve mon clavier :))
Moh
 
zebre-> 3am Bi-sou, je n'ai pas connu. aghou doughroum je me rappel encore :))
Moh
 
Kb-> Ave poete! la place n'est pas assez grande pour te recevoir. :))bear hug pour la saison!

Moh
 
Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



Liens vers cet article:

Créer un lien



<< Accueil

Archives

05/2005   06/2005   08/2005   09/2005   10/2005   11/2005   12/2005   01/2006   02/2006   03/2006   04/2006   05/2006   06/2006   07/2006   08/2006   09/2006   10/2006   11/2006   12/2006   01/2007   02/2007   03/2007   04/2007   06/2007   07/2007   08/2007   10/2007   11/2007   12/2007   01/2008   02/2008   03/2008   04/2008   05/2008   06/2008   07/2008   08/2008   12/2008   02/2009   03/2009   04/2009   05/2009   06/2009   07/2009   08/2009   11/2009   12/2009   01/2010   02/2010   04/2010   02/2011   03/2011   04/2011   05/2011   06/2011   07/2011   09/2011   11/2011   01/2012   01/2013   08/2014   12/2014  

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Abonnement Articles [Atom]