Moh Blog

Moh

22 janvier, 2007

 

A toi Aboubaker


J’ai hésité.
T’écrire cette E-note sans que mes mots s’effondrent sera difficile. Le fait que tu aie choisi d’annoncer ton départ en conférence de presse au lieu d’en faire ‘la Une’ (noir sur blanc) gène le parano en moi. Soit.

J’aimerai bien te souhaiter la bienvenue dans le label ‘monde libre’. J’aimerai bien te dire que ce coté de la barrière n’est pas jardin, qu’à la sortie du hammam il faudra aussi s’habiller conforme, mais tout ça tu sais déjà.

Cracher du balcon depuis l'autre rive est trop grossier pour être pris au sérieux et ça, je peu te le dire, parce que depuis là où j’écris je peu dire je t’aime. Sans complexe, et je nomme la liberté d'opinion.

Le Maroc a mal à ses enfants. Plutôt l’inverse. Peut être les deux, je ne sais plus. Peut être que depuis l’exile tu sauras résoudre cette équation. Tant que tu y es, n’oublie pas de passer au comptoir: Visas de séjour, comités de réception des aéroports, courtoisies des services d’immigration, interpole, transplanter la famille etc. Des humiliations d’usage simples, que même les naufragés de fortune genre Basri arrivent à supporter.

Martin Luther King nègre par naissance aurait pu naviguer les torrents de la moindre résistance, pour que des choses de la matière s’arrangent. L’Afrique de ses ancêtres l’aurait accepté, qu’il serait même encore nègre mais vivant. Il ne l’a pas fait parce que lui c’est lui.

Comme moi, tu n’es pas MLK Boubaker. Encore moins, Mother Theresa. Ils avaient la cause.

Comme bien des nôtres, tes ancres ont simplement sautés, et te voila à la merci de la dérive. Bien venu aux royaumes des océans vastes et des soleils brulants des halliburtons.
Là même où c’est nos matelots qui emportent les vents, pour dire l’arrogance du génie qui pourtant a germé chez nous.
L’arrogance d’oser être différent. L’arrogance d’oser au delà de la pensée, du rêve indigent et des frontières de demain. L’arrogance de remettre en question les délires du facile et de l’évident. Ces arrogants qui ne poussent plus sous no climats si arides
même la prière ne sert plus.

Ces joyaux dont personne n’en veut chez eux, il y en a plein de ce coté de l’océan Boubker et ils sont calés et ça tu le sauras. Il y en a même qui sont chinois.
L’exploration hauturière grise Boubker, ooh yeah! et l’orgasme fait mal jusqu’au cordon ombilical. Mais Il faudra attendre le point de non retour pour ça. Trop tard. Ne me fais pas jurer que c’est pire que l’injustice des hommes, et ça je sais que tu ne le sauras jamais à temps.

Entre égaux Boubker chez les égaux, pas la peine de se souhaiter le bien venant aux camps de concentrations de la sous-traitance du savoir et de l’innovation, au service de l’autre. Ici, nous le chaussons fort et bien cet autre. Aux labos, aux Raytheon, et autres swet-shops du savoir blanc pour mieux écraser nos nègres.
Nous sommes des millions à le faire au nom de la gloire et la réussite. La notre d’abord et seulement, bien sur.

Pour ceux qui ont avalés le polymère Tu-l’auras-liberté-égalité-fraternité-opportunité-démocratie.. etc, je dis à votre santé! La tienne aussi Boubker. Si tu peux garder un secret, la mienne de pilule, je n’arrête pas de la rechier. Intacte! Après près d’un quart de siècle d’exile qui comme toi je clame «forcé» pour me mentir. Ou mentir tout simplement.

Je lisais souvent tes rages de dent. Il m’arrive même de t’en vouloir pour avoir trop souvent pissé dans la moitié vide. Je t’en voulais pour refuser de croire que notre vase transpercé par tant d’années de plomb peut encore sévir, parce que c’est tout ce que nous avons.

Personne ne t’en voudra plus, maintenant que tu fais partie des de labas. Parce que comme d’autres joyaux de chez nous, tu ne seras plus.

Tu ne m’en voudras point Boubker, parce que par principe, je refuse de ménager notre élite et ça c’est mon droit.

Pour joindre une dernière ta ligne éditoriale, Hassan II disait: «chez moi je suis Roi». Comble de l’évidence! Sauve les fondations du trône qui peu. L’Ostéoporose est de saison.

So long Boubker.

Moh



Commentaires:
Bravo Moh, je pense que l'événement Aboubaker Jamai en plus de celui de Nichane meritent une reflexion sur la situation. Le Maroc est entrain de vivre des ruptures douleureuses. Gageons sur l'avenir et ne perdons pas espoir.
Par contre, tu m'as surpris par ton amertume à propos de l'exil, surtout s'il est volontaire. C'est un choix difficile certe, mais il est toujours bon de pouvoir regarder la forêt d'en haut. A l'interieur de la forêt, on ne peut voir que quelques troncs d'arbres.

A propos du psot précedent, je voulais te signaler que la statut de la liberté, illustrant ton post, a été réalisée par un franc-maçon : Bartholdi, natif de la ville de Colmar en Alsace. Que Sacco et Vanzetti étaient fanc-maçons et anarchistes (aucun rapport avec Sarko) et que Matin Luther King qui disait « Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous mourrons ensemble comme des idiots. » était également franc-maçon.
AMA
 
ON A PARLE BEAUCOUP DE TON ARTICLE AU DINER CHEZ DES JOURNALISTE QUI TROUVE QUE C'EST SEVERE ET TRES BIEN. JE TROUVE AUSSI QUE C'EST MAL RENSEIGNE, MR JMAI AIME TROP L'ATTENTION ET LE LIFTING QU'ON LUI FAIT AU MAROC ET IL NE PARTIRA JAMAIS OU LE JOURNALISME A DES REGLES TRES SEVERES COMME ICI EN SUEDE.
TON PROFIT NE DIS PAS OU TU TRAVAIL
 
rien à ajouter
c'est tres bien dit et c'est émouvant. J'espère que Boubker lira ces mots envoyés comme une bouteille jetée à la mer.
 
ama-> Je reste optimiste quand à l’avenir du Maroc. Des fois quand la forêt fume le dur plane :))

La fraternité des franc-maçon est très visible (jusque dans le billet du dollar) et très puissante aux us. «morocco temple» par exp google plus de 1 200 000 résultats.
Tiens savais pas que MLK était F-M. t’as des sources crédibles?

Zina-> merci pour le scoop (et la confidence) :)
T’as raison mon poste ne dis pas ou je travail. C’est sans importance, je n’ai rien à vendre 
A propos if you’d rather write in English, I can understand.

Larbi-> merci pour la visite! Je savais qu’un zmagri de profession apprécierait plus. :)
 
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
 
Moh said...

J’ai finalement lu l’édito d’adieu de AJ. Noir sur blanc. j’ai comme l’impression que l’exil risque de ne pas avoir lieu. Du moins pas au-delà des frontières marocaines. (lui aurais-je foutu la trouille? bien sur que non :)
Après tout AJ risque de mieux faire dans la politique depuis le temps qu'il en fait deja.

S’il est malin (différent de savant) il choisirait l’étiquette des favoris: PJD! Quel carton.
Ministre des habouss, dans le mile. Si je me trompe, bien fait pour ma gueule:)
Moh again
 
au secur! je ne peux plus poster chez moi!
erreur: bX-9zd01m zqu'e za vi dire?
 
boubker en politique ,on aimerait bien !je suis partante ,je vote oui des maintenant!
 
Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



Liens vers cet article:

Créer un lien



<< Accueil

Archives

05/2005   06/2005   08/2005   09/2005   10/2005   11/2005   12/2005   01/2006   02/2006   03/2006   04/2006   05/2006   06/2006   07/2006   08/2006   09/2006   10/2006   11/2006   12/2006   01/2007   02/2007   03/2007   04/2007   06/2007   07/2007   08/2007   10/2007   11/2007   12/2007   01/2008   02/2008   03/2008   04/2008   05/2008   06/2008   07/2008   08/2008   12/2008   02/2009   03/2009   04/2009   05/2009   06/2009   07/2009   08/2009   11/2009   12/2009   01/2010   02/2010   04/2010   02/2011   03/2011   04/2011   05/2011   06/2011   07/2011   09/2011   11/2011   01/2012   01/2013   08/2014   12/2014  

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Abonnement Articles [Atom]