Moh Blog

Moh

11 juin, 2006

 

DARIJA

Darija

Du temps où je comprenais la Darija, j’avais du mal à suivre ce qu’on raconte à la télé. C’est vous décrire ma béatitude face à la cathare de moustalahat et autres BALWARAT OU ATTA3BIR qui nous assomment depuis quelque temps!

Je me joins donc à mes 50% et quelque compatriotes qui n’ont pas eu le temps d’aller à l’école et me déclare illettré. Ignorant par panne de décodeur.
Je ne comprend mais alors rien à ce que nos élités en rut linguistique racontent à la télé surtout quand ça a vraiment l’air de parler «sérieux».

Scusez moi mais la darija moustalahée me donne les *%^&*. Sorte de dialecte ma3rabi qui s’invente en temps réel lors des conversations quand elle se veulent savantes, surtout quand les idées sèchent le plateau.

Si vous avez compris quelque chose à la dernière émission 2M Moubasharatan de Goul-ahcen sur la culture, maroK le film, et le politique, N’ Goul-Bazz!
Pour moi c’était du ‘Ghasbou addoubab’: En**ler les mouches, en illettré.
Déjà qu’il est impossible de comprendre de quoi parlent nos politiques quand ils causent darija VO, quand ils s’y mettent en moukhtara3ate, ça devient du cloaking pur et simple alias 3ilmou l’khifayat, moustalahemet parlant. Sauve sa langue qui peu! Le Malhoun aussi.

Un moustalah tout simplement s’invente, de préférence quand la substance fait défaut. Ça se dit balouaratou atta3bir. C’est permis apparemment, et puisque souvent il n’y a que le ‘smart ass’ (daka’ou al makhraj) qui connaît, il ne reste plus rien pour nous autres à ramasser. Même google capote!

Deux semaines que ça m’a pris de décoder de quoi il s’agit quand le maire de Marrakech parlait de rouhou attazamoul ou quand cet ingénieur que je sais analphabète en arabe parlait de hashashatou attahtiyyat, ou quand Harrouchi un nul en ibnou 3achir parle de attasha’oumou fil’ afakar wa’l a3mal.. J’en passe.

J’aime 2M parcequ’il ya moukhtafoun, flamme de femme.. et tous les reportages crus sans moustalahat comme on n’en sert nul part ailleurs. Choumicha me fais saliver par ce qu’elle parle Ida Outanane et genre, sans moustalahat et je comprend.
Le jour ou elle commencerait à débiter ma3rabi genre ‘Laurus nobilis’ au lieu de ourak sidna moussa, ‘Zingiber officinale’ alias de Sken Jbir. ‘Crocus sativus’ au lieu de Z’3fran.. j’arrête de manger par peur d’avaler une saloperie à cause d’une faute d’orthographe.. Ou de prononciation.

J’aime 2M par ce que c’est jeune, tellement sincère dans son imperfection qu’elle ne s’en rend même pas compte. J’aime par ce que c’est marocain, du chez moi pur et simple. Mon gît ethnique ou on sert organique, et où je me sens bien dans la peau. J'aime parcequ'il faut bien que quelqu'un l'aime. J'aime parceque si les arabes aimaient l'arabité de l'Irak telequel, elle ne se serait jamais americanisée.
Wahada Ah’walou l’mindaaar.

Moh

Bon Dimanche @ tous!

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



Liens vers cet article:

Créer un lien



<< Accueil

Archives

05/2005   06/2005   08/2005   09/2005   10/2005   11/2005   12/2005   01/2006   02/2006   03/2006   04/2006   05/2006   06/2006   07/2006   08/2006   09/2006   10/2006   11/2006   12/2006   01/2007   02/2007   03/2007   04/2007   06/2007   07/2007   08/2007   10/2007   11/2007   12/2007   01/2008   02/2008   03/2008   04/2008   05/2008   06/2008   07/2008   08/2008   12/2008   02/2009   03/2009   04/2009   05/2009   06/2009   07/2009   08/2009   11/2009   12/2009   01/2010   02/2010   04/2010   02/2011   03/2011   04/2011   05/2011   06/2011   07/2011   09/2011   11/2011   01/2012   01/2013   08/2014   12/2014  

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Abonnement Articles [Atom]