Moh Blog

Moh

29 mai, 2006

 

Geopolitics Part II

.
L’amour, la haine, le chagrin, la peur.. et autres sensations font de nous ce que nous sommes.
Le sentiment, nous nous servons pour gérer notre quotidien. C’est inné, c’est animal, c’est naturel, c’est individuel, et personne n’y peu rien.
Quand on s’en sert pour traîner nos semblables dans toutes sortes de conneries pour la simple raison que ça rapporte, ça devient du marketing.

La logique, bornée par l’évidence, nous permet de jauger les distances qui nous séparent de la réalité. Cette dernière reste statique, têtue, indépendante et par ce, la référence contre laquelle se mesure notre ignorance et nos incapacités. Très souvent c’est douloureux donc répulsif.

Parlons marketing. Plat du jour: La peur.

L’ingénierie de notre biologie s’y connaît en ‘fight or flight’. Une sorte de décharge tonitruante sommée par l’instinct de survie aux moments de détresse extrême. Demandez aux zèbres!

Surpris par un assaut sur l’instinct de survie, le commun des mortels fait d’abord appel aux pouvoirs divins, suivi d’une tit’ prière s’il le faut vient ensuite un ‘A Imma!’, avant d’appeler la police ou de maudire le jour ou il a abordé la RAM.
Selon ma théorie de dimanche tu fou la trouille de sa vie à toute une génération, et juste avant qu’ils finissent leurs tit’ prière, tu fais le ménage et les historiens viennent ramasser les os.

Euréka! La Terreur !

Le Terrorisme vend et colle trop bien pour lâcher prise. Même qu’il y en a pour tous les goûts. Small, Large, XLarge, XXLarge et ainsi soit t il. On en décore les vitrines avec des mannequins grandeur nature, audio inclus. OBL, Al-Zarka oui, Moula-qui, Abou-tout.. avec ou sans barbe, tous arabes ou musulmans, tous durables, inattrapables, pour être extraterrestres aussi loin que possibles des bancs de la logique, donc de la réalité, donc hors portée de la raison.

La Chopa Cabra brasse les occupants incidentaux (mes respects aux occidentaux) du globe direction panse du lion.

BushI - Pause - BushII et le tour du monde est joué. Fallait Américaniser le globe. Les néo-cons armés de GWB (Guns, Weapons & Bombs) en ont fait le Draft. Blanc sur Noir. Globalisation qu’on l’appelle la manœuvre.

On se tue à croiser l’éléphant avec la souris des champs, qui elle se surpasse à téter le verre de terre parce qu’on lui interdit de se désaltérer dans le lac des grands.
La marmite globale s’échauffe à faire pousser des cornes aux Manges-Fourmies, des ailes à la tortue parce qu’il faut qu’elle apprenne à voler..
Du film d’Al-Gore sur l’échauffement global GWB dira ‘doubt it’.
See you next hurricaine Georgeous!

Votre indulgence si je vous ai perdu dans la métaphore.

GWB Lui-même a dis, et je cotte en étranger « "The world's terrorists have now made Iraq a central front in the war on terror… » devinez de qui il parle!
Même qu’il a ADMIS cette semaine avoir commis DES ERREURES, que son ‘bring it on’, ‘dead or alive’ n’est pas ‘very sophisticated’ qu’Abou-Ghrib est très bad pour l’Amérique.. pour être très précis

Fallait œiller la mise en seine, la tête tournée vers l’Alaska (pétrole) tellement il a du mal à faire face au reste du monde à travers une caméra pourtant bien centrée sur son coté le plus photogénique.

Notre planète déjà mal foutue n’est plus ce qu’elle était: Un monde où les Nations Unis s’entretiennent à coup de résolutions qui tournent en rond, sans trop déranger ceux qui savent faire. Où Israel fait la Palestine, l’Asie le shopping, l’Europe les immigrés, le monde arabe la sieste, Gaddafi la fête, l’USSR l’équilibre, l’Amérique la star, et la chine qu’on en parle peu. l’Afrique pour parler du SIDA..

OUTASTAMIRROU AL HAYAT!

Larme!

La planète où j’ai grandi avec la noble préoccupation de sauver ma peau est devenue méconnaissable. La barre proie/prédateur n’est plus clair du tout. La jungle d’antan ou multi-vores, rien-ivore et les entres les deux se connaissent, se surveillent et coexistent par nécessité a subi une sacrée mue. Et ça me fou les shits.

Mes grandes prières (tout ce que je peux) pour les innocents Afghans, Irakiens, et autres collatéraux qui tombent par centaine de milliers. Les 24 femmes enfants et pauv’diables assassinés ‘Point Blank’ par des marines ‘professionnels’, qu’on incubera sous investigation parce que l’oublie est un autre sentiment que les meneurs ont appris à exploiter.

Mes tit’ prières pour mon fils de 8ans auquel on a enlevé ses claquettes Nike à Orly, pour les faire passer aux rayons, au cas ou ça Nike pas comme ça dit.

C’est tout pour cette semaine.

Moh

Commentaires: Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



Liens vers cet article:

Créer un lien



<< Accueil

Archives

05/2005   06/2005   08/2005   09/2005   10/2005   11/2005   12/2005   01/2006   02/2006   03/2006   04/2006   05/2006   06/2006   07/2006   08/2006   09/2006   10/2006   11/2006   12/2006   01/2007   02/2007   03/2007   04/2007   06/2007   07/2007   08/2007   10/2007   11/2007   12/2007   01/2008   02/2008   03/2008   04/2008   05/2008   06/2008   07/2008   08/2008   12/2008   02/2009   03/2009   04/2009   05/2009   06/2009   07/2009   08/2009   11/2009   12/2009   01/2010   02/2010   04/2010   02/2011   03/2011   04/2011   05/2011   06/2011   07/2011   09/2011   11/2011   01/2012   01/2013   08/2014   12/2014  

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Abonnement Articles [Atom]